Vaudrimesnil +

Le saint patron : Saint Manvieu

C’est une longue chapelle du XVIIIème siècle voûtée en plâtre, son mur absidal est droit et se termine par un pignon triangulaire. A la partie occidentale est placée une tour carrée que couronne un petit toit à double égout. L’autel est à colonnes germinées luxuriant de dorures, de chaque côté Saint Manvieu et Saint Lunaire. Les fonts baptismaux sont formés d’une cuve circulaire posée sur des colonnettes à chapiteaux. La tour est à bâtière et se singularise par un escalier extérieur en pierre. L’originalité de cette église consiste dans l’absence d’un arc triomphal qui partage le chœur et la nef.

Les rétables nord et sud : socle de statue, niche centrale, deux piedestaux et deux pilastres ornés de chapiteaux corinthiens, entablement légèrement arqué, bois sculpté peint en faux marbre (rétable) XVIIIème ou début XIXème siècle, statue en plâtre à la pièce peint XIXème siècle.

Le rétable nord : statue de la Vierge à l’Enfant.

Le rétable sud : statue de Sainte Foy, martyre.

 

Près du maître-autel se trouve un lutrin dont la tête pivotante supporte un graduel 1860, un antiphonnaire 1861.

Dans l’église se trouve les statues de :

-         Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus,

-         Saint Antoine de Padoue

-         Saint Joseph

-         Un tableau peint sur un drap offert par Madame Lecanu : la peinture représente une station de chemin de croix d’après Poussin, peint par Lanièce en 1936.

On peut voir au dessus du portail Saint Roch et son chien.

Les vitraux n’ayant pas résisté aux bombardements de 1944 ont été remplacés en 1954-1955 et restaurés en 1985.

Dans le cimetière entourant l’église se trouve le monument aux morts 1914-1918

La croix en granit avec cette inscription « souvenir paroissial Mission 1899 .

Des prêtres y sont inhumés :

-         abbé Frémine 1797-1852

-         vicaire Pierre-Gustave Jouninet 1820-1872

-         abbé Tancé 1860-1928

-         abbé Agnès 1878-1956